'; echo ' h1 {padding-bottom: 10px;}'; echo ''; } } /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ?> getLocale(); //print_r($locales); ?>

Modalités pratiques

Dates de la prochaine session ''INTER":

                              Module 1 (3 jours + 2 jours)                                

1ère session : 8, 9 et 10 septembre 2014    

2ème session :  22 et 23 septembre2014

 

                                      Module 2 (3 jours)                                      

À définir

 

                                      Module 3 (3 jours)                                      

À définir

Nous contacter

 

Coût de la formation :

Module 1 : 1 700€ HT

Module 2 : 1 500€ HT

Module 3 : 1 900€ HT + 500€ de frais de support et de maintenance ERP 

Lieu: Rennes

 

Comment financer votre formation ?


Le DIF
Pensez à faire valoir vos droits cumulés, car le compteur est bloqué au-delà de 120 heures !
Le DIF permet d’accéder à des formations professionnelles correspondant à un développement de compétences individuelles sur mesure.

Le dispositif
Tout salarié en CDI ayant au moins un an d’ancienneté bénéficie d’une ouverture de crédits d’heures de formation de 20 heures par an. Ceux-ci sont cumulables jusqu’à 120 heures (6 ans). Si le salarié n’utilise pas ce crédit d’heures, le "compteur" reste bloqué à 120 heures ! La seule manière de remettre le compteur en route est de consommer des heures acquises.
Tout salarié à temps partiel en bénéficie également, mais au prorata temporis, de même que les CDD au prorata temporis, à l’issue de 4 mois de travail, consécutifs ou non au cours des 12 derniers mois.
Depuis 2010, vous "conservez" votre nombre d'heures DIF cumulées, en cas de changement d'employeur.

Pour plus d'information : cliquez ici

Comment faire ?
Il suffit d’adresser une demande par écrit à l’employeur (Cf. formulaires en lien). Celui-ci a un mois pour formuler sa réponse. L’absence de réponse équivaut à une acceptation.
Le DIF peut être utilisé dans le cadre du plan de formation de l'entreprise ou d'un CIF (voir ci-dessous).
L’action se déroule en principe en dehors du temps de travail, mais les dérogations d’accords de branche ou d’entreprise sont nombreuses.

Si c’est le cas, vous bénéficiez d’une allocation de formation égale à 50 % de la rémunération nette pour toute heure de formation effectuée hors temps de travail. S’il est entendu que les actions de formations se font sur le temps de travail, vous êtes rémunéré comme si vous étiez au travail.


LE CIF
Le congé individuel de formation (CIF) est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix.

Le dispositif
Le CIF est accessible à tout salarié (CDI, CDD, temps partiel) qui cumule 24 mois consécutifs ou non comme salarié dont 12 mois dans l’entreprise. L’absence pour formation ne doit pas  dépasser un an.

La demande doit être présentée à l’employeur au plus tard 60 jours avant le début de la formation (120 jours pour les stages d’une durée continue de plus de 6 mois). À ce délai vient s’ajouter de fait celui du temps de décision de prise en charge (ou non) par le FONGECIF concerné. L’employeur ne peut pas s’opposer à la demande, mais peut en reporter la date jusqu’à 9 mois, pour motifs de service ou effectifs simultanément absents. La demande est alors à présenter au FONGECIF dont vous dépendez : pour le secteur privé, c'est le code APE de votre employeur (cf. votre bulletin de salaire : 3 chiffres et une lettre) qui détermine la dépendance à un OPACIF (Organisme Collecteur Paritaire Agréé au titre du Congé Individuel de Formation). Vous dépendez du FONGECIF de la région dans laquelle est installé l'établissement qui vous emploie. Pour les fonctionnaires, vous devez vous adresser à l'administration dont vous dépendez.
Le FONGECIF peut accepter ou refuser tout ou partie de la prise en charge. Sa décision doit être antérieure au démarrage de la formation. Pendant la formation, le salarié reste dans les effectifs.

Comment faire ?
Repérer le FONGECIF ou l’Organisme Paritaire dont vous dépendez. Vous pouvez aussi contacter votre DRH.
Par exemple pour la Bretagne : www.fongecif-bretagne.org


Prise en compte des frais de formation dans la déclaration d’impôts.
Le fait de prendre en charge tout ou une partie de votre formation (coût pédagogique, frais de déplacement, frais de restauration et d’hébergement) peut avoir un impact positif sur votre déclaration d’impôt. Il vous faut alors vous déclarer en « frais réel », en cumulant vos frais de formations (avec justificatifs) et vos frais de déplacement annuels pour vous rendre sur votre lieu de travail.

Le crédit d’impôt pour les personnes en libéral
Le fait pour une personne en libéral de suivre une formation professionnelle lui donne droit à un « Crédit d’impôt » (En 2010 le montant de ce crédit d’impôt était compris dans une fourchette de 350 à 400 € - 35 fois le SMIC horaire - pour toute personne ayant suivi plus de 35 heures de formation). Par ailleurs, la personne en libéral peut solliciter le FIF PL - Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux, dont la prise en charge annuelle peut atteindre 400€.